Résumé: L’objectif du projet est de réaliser un logiciel de construction de matériaux virtuels. Le matériau virtuel doit synthétiser toutes les caractéristiques importantes du matériau réel de manière à pouvoir ensuite être étudié par des séries d’expériences virtuelles. On doit pouvoir passer d’une description géométrique complexe d’une structure à sa représentation, ou à une de ses représentations en 3D, interactive et « interrogeable » par la souris.


SOMMAIRE


4. Planning du projet

Le projet a commencé à partir du 15 octobre. Jusqu'à début décembre, je me suis concentré sur l’écriture du cahier des charges (Chapitre 1). Ce fut une période d’échange entre mon encadreur et moi. Au fur et à mesure des réunions, je complétais le cahier des charges. Puis, je l’envoyais à mon encadreur pour qu’il puisse vérifier le contenu. Et lors de la réunion suivante, l’on discute de ce qui n’allait pas ou de ce qui fallait compléter.

Au cours du mois de décembre et de mi-janvier, j’ai étudié les différentes librairies pour permettre de créer des diagrammes de Voronoi en 3D. J’ai aussi effectué plusieurs tests pour me permettre de choisir.

De la mi-janvier à la mi-mars, j’ai réfléchi puis implémenter l’algorithme de remplissage d’un matériau avec le diagramme de Voronoi. Certaines parties de l’IHM comme la visualisation 3D ont été nécessaire d’être développer tout de suite pour me permettre de tester mon algorithme.

Enfin, depuis la mi-mars, je me suis concentré principalement sur IHM. J’ai développé la sauvegarde et le chargement des fichiers dans l’application. Je me concentrerais aussi sur les propriétés et les courbes statistiques. C’est à dire, tout ce qui concerne la lecture de ces courbes et l’application des propriétés liées à ces courbes sur les divisions et les joints de divisions. Pendant le mois de mars, j’ai finit le remplissage de la hiérarchie de la structure dans l’onglet, et la création de l’assistant de création de matériau.

Enfin, le mois avril a été principalement utilisé pour la correction des erreurs, à la rédaction de documentation et à la modification de petites parties. Plus aucun gros développement n’a été entreprit pour terminer avec un logiciel qui fonctionne même s’il n’est pas tout à fait complet.

CONCLUSION

En définitive, ce projet me permet de participer à un projet important et concret. J’ai ainsi appris de nouveaux outils et langages comme la programmation IHM sous Windows. J’ai aussi développé mes connaissances en C++ et en conception logiciel. En plus du travail de programmation, il y a un gros travail de communication pour comprendre ce que veut exactement mon encadreur. L’une des difficultés est que ce logiciel est appliqué au domaine de la mécanique, domaine que je ne connais pas bien. Mais la principale difficulté fut la complexité des algorithmes et surtout les erreurs numériques que je n’imaginais pas aussi importante avant d’effectuer ce projet. En définitive, ce projet a donc été fort captivant et enrichissant sous tous rapports.

BIBLIOGRAPHIE

Ivor Horton, ‘Visual C++ 6’, Eyrolles-Wrox, 2002

http://www.cgal.org/ (CGAL est une librairie de calcul géométrique utilisé dans le projet).

http://www.qhull.org/ (Qhull est un programme permettant en autre de calculer le diagramme de Voronoi).

http://www.cs.cornell.edu/Info/People/chew/Delaunay.html (Applet pour visualiser en 2D le comportement de l’algorithme de Voronoi).


 Travail effectué Annexes